Solidarité Jeunesse au Festival de Géographie de Saint-Dié, samedi 3 Octobre 2020. Thème le changement climatique

La géographie de recherche actuelle sur les enjeux du changement climatique est notre objectif et thème du jour à l’Animation jeunes, dans le cadre de notre programme et projet d’année “REDECOUVRE UNE VILLE!”. Ce samedi 3 octobre nous nous sommes mis dans la peau de géographes en herbe pour aller au Festival International de Géographie de Saint-Dié des Vosges afin de voir les recherches récentes en géographie du climat et tenter de mieux comprendre le changement climatique planétaire et ses implications! Alors tous en bus et hop nous voila parachutés dans des réunions de spécialistes, géographes, ethnologues, climatologues, philosophes et aventuriers des pôles, romanciers et architectes de renommée mondiale! Ouah! Thierry notre référent de Solidarité jeunesse est aussi géographe physicien et géomorphologue, et il a su bien nous expliquer les enjeux de ce changement global planétaire avec notamment les risques de submersion en bien des endroits de la planète avec la montée des eaux, la fonte des glaces et le réchauffement de l’atmosphère dû à l’humain. Nous avons assisté à des débats ou tous avons été très assidus et même passionnés par les enjeux planétaires. Expéditions vers les extrêmes! Le monde polaire est un lieu d’exploration qui nous permet aussi de comprendre notre rapport au vivant. Nous avons pu profiter de géographes et ethnologues qui nous ont présenté le peuple Inuit confronté à la fonte de l’Inlandsis et des banquises, ainsi que son acculturation au monde moderne, l’animisme de ces peuples et leur chasses au bœuf musqué ont été le fil directeur de l’exposé… A peine terminé direction mini-conférence sur comment le climat a évolué ces 1000 dernières années! Niveau marin qui grimpe sous l’effet de la fonte des glaces et températures en hausse, vagues de chaleur et biodiversité menacée! Après un bon petit repas, direction la grande conférence d’après-midi sur l’architecture de nos futures villes entre abandon du béton, retour à des constructions en terre, paille écologiquement plus renouvelables et moins énergivores! Dans tous les cas réutilisation et récupération de ce qui existe déjà pour l’améliorer et ilots urbains de forêts… Villes moins tentaculaires et plus respectueuses de la nature et des hommes. Nous avons aussi été voir le salon du livre de géographie, recherche et d’aventure et pu profiter de l’espace géomatique ou nous avons pu voir toutes les sortes de cartes existantes et les organismes d’état, régions ou privés qui les diffusent. Retour de Saint-Dié des étoiles plein les yeux et avec l’espoir d’un avenir possible acceptable si nous changeons le monde!